RMC Sport

"J’ai foutu un vélo dans un sauna" : comment Le Coq a préparé son titre mondial

Pierre Le Coq

Pierre Le Coq - Jesus Renedo / Oman Sailing

Pierre Le Coq est devenu champion du monde de planche RS :X, ce samedi à Oman, et a posé une main sur la sélection olympique. Le Briochin s’était préparé dans des conditions extrêmes.

Oubliez les séances de footing ou de musculation. Pas assez dingue. Pour devenir champion du monde de planche à voile RS :X, il faut aller beaucoup plus loin dans l’originalité. Pour résister à la touffeur omanaise et ses presque 40 degrés, Le Coq s’est rapproché de l’Insep. Les scientifiques du centre d’entraînement parisien avaient déjà travaillé sur la chaleur avec les triathlètes. Pour Le Coq, quinze jours avant le départ pour les Mondiaux, ils avaient établi un programme fou.

"Le principe était de faire des séances dans le chaud, explique le Français. J’ai foutu un vélo dans un sauna, par 45 degrés. Ça reste délirant mais ça m’a servi. Dans la chaleur, le corps ne réagit pas pareil. Dans le cerveau, il y a une barrière, le corps se met en alarme et on n’a pas les mêmes capacités physiques. Etre acclimaté ça repousse un peu la barrière."

Le Français a assommé la concurrence, ce samedi, comme le soleil, avec quatre victoires lors des six premières régates. "Je me sentais à l’aise avant la compétition, confie-t-il. Techniquement, j’étais à l’aise. Physiquement, je ne m’étais jamais senti comme ça. Je commençais à sentir la fatigue sur les dernières manches mais c’était pareil pour tout le monde."

"En toute logique, je devrais obtenir mon billet"

Le futur dentiste a construit sa médaille d’or grâce à cette préparation originale, mais aussi grâce au repérage effectué sur le plan d’eau omanais il y a un an. "Avec cette chaleur et le peu de vent, ce sont des conditions extrêmes. J'ai réussi à élever mon niveau d’un cran." Julien Bontemps, médaillé olympique et champion du monde 2014, n’a pris que la 19e place, tandis que Louis Giard a fini 8e.

Victorieux à Hyères et troisième du test event de Rio de Janeiro, Le Coq a frappé un grand coup pour la sélection olympique avec ce titre mondial. « Le communiqué de sélection n’est pas encore paru, souligne-t-il. En toute logique, je devrais obtenir mon billet. Je ne peux pas l’assurer officiellement mais j’ai réussi à marquer des points. » On verra alors quelle préparation originale l’attendra.

M.M.