RMC Sport

Open d'Australie: la colère noire de Djokovic envers l'arbitre

. Fait rare dans une finale de Grand Chelem, Novak Djokovic a pris un avertissement pour dépassement de temps sur son service.  Damien Dumusois, l’arbitre français de cette partie face à Dominic Thiem à l'Open d'Australie, n’a pas hésité à le sanctionner, ce qui n’a pas plu du tout au Serbe. Qui s’est manifesté ensuite en touchant l’arbitre et en l’invectivant.

Bien parti avec le gain de la première manche, Novak Djokovic a cédé sous la pression dans le deuxième set. Dos au mur dans le neuvième jeu sur son service, le Serbe devait effacer deux balles de break. Problème: le numéro 2 mondial a pris trop de temps pour servir et a dépassé la limite de temps autorisée, lui valant un nouvel avertissement le contraignant à renverser la situation directement sur son deuxième service. Le tenant du titre avait déjà été rappelé à l'ordre pour la même raison quelques instants plus tôt.

>> Djokovic-Thiem EN DIRECT

Probablement un peu excédé par cette décision arbitrale, Novak Djokovic n’a pas tenu l’échange avec son coup droit face à Dominic Thiem et a concédé un break fatal. L’Autrichien n’a pas loupé l’occasion derrière pour conclure et empocher le deuxième set.

“Tu veux être célèbre?”

L'octuple vainqueur de l’Open d’Australie a manifesté son agacement vis-à-vis de l’arbitre, lui touchant notamment le pied au moment de la pause, ce qui reste contraire au règlement. “Tu veux te faire remarquer? Tu veux être célèbre? Bien joué, super boulot!”, a lancé Djokovic à Damien Dumusois, arbitre de la rencontre. 

Toujours excédé par cet échange avec l’arbitre français, Novak Djokovic a été double-breaké d’entrée de jeu dans le troisième set également, avec un langage corporel criant. Tête baissée, Novak Djokovic a accusé le coup face à un Dominic Thiem imperturbable. Mené deux sets à un, Novak Djokovic a ensuite demandé un temps-mort médical pour être soigné en dehors du court.

GL