RMC Sport

Clément : « C’est très grave »

Arnaud Clément se libère d'un poids

Arnaud Clément se libère d'un poids - -

La défaite d’Arnaud Clément au 1er tour du Masters Series de Bercy est passée au second plan. L’Aixois a en effet avoué qu’il avait été approché pour truquer un match.

Arnaud Clement, avez-vous été touché par les paris truqués ?
Oui, ça m’est arrivé. J’ai été approché mais je ne dirai pas où ni dans quelles circonstances. Dans ma tête, ça ne m’a pas spécialement travaillé. J’ai hésité un centième de seconde par rapport à la proposition qui m’a été faite. Mais je me mets à la place d’un joueur qui est moins bien classé ou qui est en difficulté financière. Même s’il a refusé, ça peut le travailler pendant le match.

Comment avez-vous réagi ?
J’ai été assez surpris, peut être parce qu’on n’en parlait pas trop à ce moment là mais j’ai trouvé ça un peu surprenant.

On vous avait posé la même question à l’US Open et vous aviez répondu non. Pourquoi avouer maintenant ?
Je n’aime pas mentir. Si on me pose la question plusieurs fois, je n’arriverai pas à mentir systématiquement. Mais le problème n’est pas là. Savoir que j’ai été approché n’est pas le plus important. La question que je me pose aujourd’hui est la suivante : comment faire pour arrêter ceux qui trichent ? Si on en attrape un, il faut une sanction exemplaire. C’est très grave.

Combien vous a-t-on proposé ?
Mais on s’en moque de savoir combien on m’a proposé ! Que ce soit 50 000 dollars ou un million, cela ne change rien. Ca fait dix ans que je joue. J’ai gagné de l’argent et je ne suis pas dans le besoin. Il est hors de question que je tombe là-dedans. Le tennis m’a apporté des moments fantastiques, des émotions magnifiques. Accepter de me « coucher » serait trahir mon sport. Je ne peux pas l’imaginer.

Avez-vous recroisé cette personne sur le circuit ?
Non.

Vous semblez particulièrement remonté…
Oui, ça me met hors de moi. Imaginez un joueur qui est 300e mondial, qui se qualifie pour la première fois pour un Grand prix, qui a une famille et qui a des soucis financiers. Même si c’est quelqu’un d’intègre, vous imaginez comment ça peut le travailler ? Je vais vous dire une chose. Si le joueur accepte, je peux le comprendre. Par contre, qu’un joueur du top 10 se laisse tenter est inconcevable. Ce qui est très grave, c’est qu’il y a des gens qui se promènent sur les tournois pour faire de telles propositions.

Pensez-vous que le tennis est en danger ?
Non, je ne pense pas. Pour moi, ce problème touche une poignée de joueurs. En tout cas, je l’espère.

La rédaction - Eric Salliot