RMC Sport

UFC 282: Prochazka gravement blessé, Blachowicz-Ankalaev sera un combat pour le titre

Gravement touché à l’épaule, ce qui pourrait le priver de cage pour un an, Jiri Prochazka ne pourra pas affronter Glover Teixeira pour le titre des mi-lourds à l’UFC 282, le 10 décembre à Las Vegas. Le Tchèque a même abandonné sa ceinture, qui reviendra au vainqueur du choc entre l’ancien champion Jan Blachowicz et la sensation Magomed Ankalaev, propulsé combat principal. Teixeira a de son côté refusé d’affronter Ankalaev pour le titre et espère désormais être opposé au vainqueur.

En une annonce, toute une catégorie vient d’être chamboulée. Alors que Jiri Prochazka devait défendre son titre des mi-lourds face à Glover Teixeira le 10 décembre à Las Vegas dans le main event de l’UFC 282, une revanche de leur fabuleux combat de juin dernier à l’UFC 275, le Tchèque ne pourra finalement pas être au rendez-vous, victime d’une grave blessure à l’épaule à l’entraînement qui va le priver de cage pour longtemps et qui l’a poussé à lâcher sa ceinture, désormais vacante.

>> Suivez l'UFC 282 et le choc Blachowicz-Ankalaev avec les offres RMC Sport

Une information sortie par Kevin Iole, journaliste pour Yahoo Sports, et vite confirmée par les médias américains spécialisés et surtout par l’UFC dans un communiqué: "Jiri Prochazka a subi une blessure qui va demander une longue période de guérison. Par respect pour les autres combattants et pour sa catégorie, Prochazka a décidé d’abandonner son titre et combattra pour la ceinture quand il aura obtenu l’autorisation médicale". Résultat? Le choc entre Jan Blachowicz, l’ancien champion détrôné par Teixeira, classé numéro 2 des challengers, et Magomed Ankalaev (numéro 3), qui reste sur neuf victoires de rang, deuxième plus longue série de l’histoire de cette division à l’UFC, devient le combat principal de l’UFC 282 et verra son vainqueur récupérer la ceinture vacante et devenir le champion incontesté des mi-lourds.

Touché il y a environ une semaine lors d’une phase de lutte à l’entraînement, selon son manager Tim Simpson, Prochazka a subi "la pire blessure à l’épaule jamais vue par les médecins de l’UFC" dixit Dana White, patron exécutif de la grande organisation de MMA. Le Tchèque, qui va subir une intervention à une date encore indéterminée, souhaitait d’abord "combattre avec un bras", selon le journaliste Ariel Helwani, avant que les docteurs ne lui indiquent qu’il pourrait handicaper son épaule "pour toujours" s’il le faisait. Prochazka a annoncé sur ses réseaux sociaux une absence "pour au moins six mois". Mais son entourage a expliqué aux médias spécialisés qu’elle devrait atteindre une année.

Le désormais ex-champion, connu pour cultiver un état d’esprit façon samouraï, a donc décidé d’abandonner sa ceinture pour ne pas bloquer la division près de 18 mois sans combat pour le titre, White confirmant que le combattant avait proposé cette solution avant que l’UFC ne le fasse. Et Teixeira dans tout ça? Devant la situation, l’UFC lui a proposé d’affronter Ankalaev pour le titre à Las Vegas. "Mais je leur ai dit que j’avais besoin de plus de temps pour préparer ce gars, qui est gaucher et qui a un style différent", raconte le Brésilien à ESPN. Teixeira, qui fait sans doute face à sa dernière chance de récupérer le titre vu ses 43 ans, a alors demandé d’affronter le Daghestanais à l’UFC 283, le 21 janvier à Rio, ou de faire face à Blachowicz à l’UFC 282, chaque fois ceinture en jeu.

Mais l’organisation, qui n’a pas d’autre combat pour un titre au programme à Las Vegas, a refusé ces deux offres. S’ils se sont déjà croisés dans la cage en octobre 2021, pour une victoire du Brésilien sur soumission qui lui avait permis d’être enfin couronnée à 42 ans, une affiche Teixeira-Blachowicz aurait pourtant été tout aussi vendeuse – et même sans doute plus – que le choc Blachowicz-Ankalaev. Mais l’UFC semble avoir privilégié ce dernier, qui représente plus l’avenir du haut de ses 30 ans (Blachowicz en a 39). Teixeira, frustré et déçu par la situation car il estime qu’il aurait pu être traité de façon plus juste vu son passé dans la compagnie, espère désormais pouvoir affronter le nouveau champion avant le retour de Prochazka, mais il n’a aucune garantie.

"Je pense que ce sera ça car je suis toujours numéro 1 du classement des challengers, analyse le Brésilien. Mais ils peuvent mettre n’importe quoi, c’est leur organisation. Le plan est de combattre le vainqueur, je l’ai mérité, mais je ne sais pas ce qu’ils vont faire. Cela peut être ma dernière chance pour le titre et je veux gagner cette ceinture, je m’entraîne comme un fou pour ça, donc je ne vais pas affronter un gars juste parce qu’ils me l’ordonnent. Je dois me préparer au mieux. Je suis donc 100% en accord avec mon choix."

L’histoire se conclut sur une jolie anecdote: Blachowicz a appris que son combat contre Ankalaev était désormais pour le titre… à son arrivée à Las Vegas en descendant de son avion, dans lequel il n’avait pas de connexion internet. A noter, enfin, que ce chamboulement permet à la nouvelle star britaninique Paddy Pimblett de passer en co-main event de l’UFC 282 – où un très alléchant Bryce Mitchell-Ilia Topuria, tous les deux invaincus, sera également au programme – pour son combat contre l’Américain Jared Gordon.

https://twitter.com/LexaB Alexandre Herbinet Journaliste RMC Sport