RMC Sport

Brahim Asloum sous le choc après le décès d’Alexis Vastine

Brahim Asloum

Brahim Asloum - -

Proche d’Alexis Vastine, Brahim Asloum ne cache pas sa tristesse après le décès du boxeur français dans un crash d’hélicoptères en Argentine, lors du tournage de l’émission « Dropped ». Pour le membre de la Dream Team RMC Sport, Vastine était l’un des boxeurs tricolores les plus talentueux de l’histoire.

Ses souvenirs d’Alexis Vastine

« Je le connaissais bien. C’était un boxeur pétri de qualités, qui a marqué une génération. Il était tout jeune (28 ans), il avait encore l’espoir d’aller aux Jeux Olympiques. Il a eu ses rêves brisés à deux reprises. Il s’est accroché, il a réussi à revenir. Il avait tous les ingrédients qu’un boxeur rêvait d’avoir : la détermination, la volonté de se dépasser en permanence et de ne jamais abandonner. Pourtant, ce qu’il a vécu aux Jeux, c’est dur de vivre avec. J’ai eu l’occasion de discuter avec lui de son avenir, de ce qu’il voulait faire et il avait un rêve, c’était d’être champion olympique. J’aurais rêvé qu’il soit mon successeur. Il a ramené une tonne de médailles à la France, il a élevé le drapeau et la boxe tricolore au niveau international. Il était exemplaire dans sa façon de travailler. Il est respecté par tout le monde car c’était un acharné de travail. La boxe, c’était son ADN. »

Un destin tragique et une trace indélébile

« Il n’a pas eu de chance dans la boxe et il en a encore eu moins dans sa vie, donc c’est dur. Je pense à sa famille car il avait perdu sa sœur il y a deux mois. Imaginez-vous en tant que parents, perdre deux enfants en l’espace de trois mois… Ses sœurs et son frère étaient des boxeurs, le papa aussi. C’était un peu l’espoir de toute la famille, celui qui devait briller. Il a marqué notre sport et on ne pourra pas l’oublier. Des choses vont être faites autour de son nom et le monde de la boxe compatit bien évidemment. C’était peut-être l’un des plus doués des deux ou trois dernières générations. Il y a très peu de boxeurs dont je peux vous dire qu’ils étaient des phénomènes, et lui en était un. »

Son choix de participer à « Dropped »

« Il n’a jamais lâché l’affaire et dans cette émission il avait envie de se changer les idées. Il avait besoin de ça, de reprendre confiance en lui. C’était l’envie de se surpasser. Pour être honnête, j’ai failli faire cette émission. On me l’a proposée mais j'ai dit non car j’avais d’autres choses à faire. Mais j’étais excité parce que c’était l’aventure, le fait d’aller vivre autre chose, dans des pays totalement différents, en plus entre champions. Donc le concept est plus que beau pour un sportif, pour un mec qui aime les challenges. Et Alexis faisait partie de ces garçons-là. Donc oui, je comprends cette envie d’aller vivre des aventures humaines. Il n’y a rien de plus beau dans la vie. Dans le sport, on vit des aventures humaines. Il était à un passage de sa vie où il avait besoin de prendre l’air. Je sais qu’ils ont passé une bonne semaine avant. On va rester sur cette bonne note. »