RMC Sport

Boxe: Tyson Fury donne une leçon à Chisora et provoque Usyk pour l'unification des ceintures

Tyson Fury a conservé sa ceinture de champion WBC des poids lourds en battant son compatriote Dereck Chisora par arrêt de l'arbitre à la 10e reprise, samedi à Londres.

L’arbitre en avait assez vu, raison pour laquelle il a pris la décision légitime d’arrêter le massacre, ce que le coin de Derek Chisora (38 ans) n’avait pas eu le courage de faire, alors que le boxeur crachait du sang depuis plusieurs minutes, sous l'avalanche des coups reçus dix rounds durant. De retour de sa vraie fausse retraite, le Gypsy King Tyson Fury (34) a délivré une nouvelle masterclass pour conserver son titre WBC des poids lourds. Défait en 2011 (décision unanime) et en 2014 (il avait jeté l’éponge au 12e round), Derek Chisora s'est incliné une troisième fois ce soir face à Fury, dont le bilan s’élève désormais à 33 victoires, dont 24 par ko, un nul et aucune défaite.

Jab au corps, uppercut, bras arrière dévastateur: Tyson Fury a imposé à son adversaire une impressionnante variété de coups et d’enchaînements imparables, donnant l’impression qu’il aurait pu abréger le combat bien plus tôt tant la domination était écrasante, et ce dès les premières reprises. Mais le colosse britannique a préféré maintenir un semblant de suspense, tel un chat qui joue avec une souris et la maintient en vie pour s’amuser avec. Coincé dans les cordes, usé par les 2,09m de son adversaire qui s'accrochait à sa carcasse, se déplaçait comme un félin, esquivant chacun de ses coups et lui rendait au centuple, Derek Chisora n’a jamais trouvé la parade face à un problème rapidement devenu insoluble.

Chisora a encaissé une avalanche de coups, pas tous de plein fouet au milieu du combat, grâce à une superbe défense, mais le combat s’est durci à partir de la 8e reprise. Tyson Fury a alors nettement accéléré la cadence avec l'idée d'en finir. C’en était fini de des (très maigres) espoirs de victoire de Chisora. De plus en plus marqué, de dernier a commencé à vaciller, et a montré des signes inquiétants, obligeant l’arbitre à intervenir et à stopper le combat, même s’il aurait préféré tomber les armes à la main. Tyson Fury a d’ailleurs salué son courage, poussant le Tottenham Hotspur Stadium à chanter son nom. Un moment francheent sympathique qui en a précédé un suivant, nettement plus martial.

Tyson Fury a appelé Oleksandr Usyk, présent dans la salle, à monter sur le ring pour lui lancer un défi. L'Ukrainien détient en effet les titres IBF, WBA et WBO des poids lourds, après avoir détrôné Joshua en septembre 2021. Tyson Fury doit maintenant défier Usyk pour l’unification des ceintures. "Tu as battu un bodybuilder, mais je n'en suis pas un. Tu as été bon mais c'est parti petite c****, tu peux rigoler maintenant mais c'est moi qui aurai le dernier mot. Petite saucisse, tu ne pourras rien faire!"

QM