RMC Sport

Ski Alpin

Vainqueur du dernier gros globe de cristal, le Suisse Marco Odermatt a remporté le géant de Sölden, première étape de la Coupe du monde de ski alpin ce dimanche en Autriche. Déception pour les Français et notamment pour Alexis Pinturault, seulement

Ski : La confession de Pinturault sur sa "fatigue psychologique"

Ski : La confession de Pinturault sur sa "fatigue psychologique"

Au bout d’un hiver éreintant notamment marqué par une quinzaine olympique sans médaille, Alexis Pinturault s’aligne ce weekend pour un slalom géant (samedi) et un slalom (dimanche) à Méribel en Savoie, ses deux dernières courses de la saison. Et pour la première fois depuis 2010-2011, il pourrait terminer la Coupe du Monde, sans avoir gagné une seule course. Cette potentielle fin de série touche forcément un peu son orgueil de champion.

Alexis Pinturault le 9 mars 2022 à Flachau

Pinturault: "J'ai presque découvert à quel point le mental est capable de faire la différence dans le sport"

Au bout d’un hiver éreintant notamment marqué par une quinzaine olympique sans médaille, Alexis Pinturault s’aligne ce weekend pour un slalom géant (samedi) et un slalom (dimanche) à Méribel en Savoie, ses deux dernières courses de la saison. Et pour la première fois depuis 2010-2011, il pourrait terminer la Coupe du Monde, sans avoir gagné une seule course. Cette potentielle fin de série touche forcément un peu son orgueil de champion. 

Johan Clarey en février 2022 à Pékin

Ski alpin: "C'est plutôt oui", Clarey envisage de poursuivre sa carrière à 41 ans

Alors qu'il disputera mercredi lors de la descente de Courchevel sa dernière course de la saison en Coupe du monde de ski alpin, le vice-champion olympique de Pékin Johan Clarey, 41 ans et deux mois, se laisse encore quelques jours pour décider s'il continuera le ski de haut niveau ou s'il prendra sa retraite. Un peu las parfois dans l'hiver, la tendance serait pourtant de rempiler, comme il le confie à RMC Sport.

Johan Clarey à Courchevel/Méribel pendant l'entraînement, le 15 mars 2022

Ski alpin (Courchevel): la nouvelle piste Eclipse est-elle vraiment plus dure que la légendaire Streif ?

Avec une pente moyenne calculée à 30%, les concepteurs de la toute nouvelle piste "l’Eclipse" qui accueille les épreuves de vitesse des finales de la Coupe du monde de ski alpin cette semaine à Courchevel, se targuent d’afficher un niveau de difficulté parmi les plus importants du circuit. Mais si la mythique Streif de Kitzbühel n’affiche que 27% de déclivité moyenne, l’Eclipse reste moins dure globalement pour les skieurs qui ont pu la pratiquer à l’entraînement.