RMC Sport

Andreu, le petit ailier bleu

Dimanche contre l’Italie, Marc Andreu va connaître sa première titularisation sous le maillot tricolore. Pas de quoi effrayer le jeune ailier castrais, prêt, malgré sa petite taille à en découdre avec les gabarits transalpins.

Contre le pays de Galles, il n’avait dû se contenter que de trois minutes de bonheur. Dimanche, contre l’Italie, ce sera un temps de jeu beaucoup plus conséquent que le staff du XV de France lui promet. « C’est un joueur intéressant, confie Marc Lièvremont pour justifier son choix. Il met beaucoup d’incertitude au sein de la défense adverse. Il mérite d’être vu sur la durée. »

Titulaire à l’aile, Marc Andreu endossera donc, à 24 ans, pour la deuxième fois de sa jeune carrière, le maillot frappé du coq. Sa petite taille (il mesure moins d’1m70) ne risque-t-elle pas d’être un handicap face aux grands gabarits italiens ? « Il faut le voir comme une qualité, assure l'ancienToulonnais. Sur les chandelles, ça se jouera dans la tête. On peut prendre le ballon même à un adversaire d’1m80. »

Fier de représenter les couleurs de la France, l’ailier du Castres Olympique ne se projette pas encore sur la Coupe du Monde. Et ne se prend surtout pas la tête pour dimanche. « Je n’ai jamais vu le Stade de France de l’intérieur. Ce sera une pression positive. De toute façon, comme me l’a dit un ami, la pression, elle se trouve dans la bière. Je vais donc m’efforcer de rester les pieds sur terre et de me concentrer sur ce que j’ai à faire. »

La rédaction