RMC Sport

Philippe Lucas sur sa marionnette des Guignols: "Ça m'a servi"

Philippe Lucas, entraîneur iconique de natation français, revient sur le personnage médiatique qu'il s'est construit à travers son franc parler légendaire et son franc-parler inimitable. Une image à laquelle sa marionnette des Guignols a largement contribué, comme il le raconte sur RMC.

C'est ce qu'on appelle un "bon client", dans le jargon médiatique. Avec son franc-parler aisément reconnaissable, Philippe Lucas s'est construit un personnage au fil de sa carrière d'entraîneur de natation. Une aura publique qu'il doit aussi à sa marionnette des Guignols sur Canal+. "Ça m'a hyper servi. (...) Je passais une fois par semaine", se rappelle l'ancien coach de Laure Manaudou, invité ce samedi du RMC Sport Show Revival.

Sans surprise, il a été l'une des meilleures pioches de l'émission satirique de la chaîne cryptée. "Un jour, un journaliste m'appelle pour les vingt ans des Guignols, se souvient Philippe Lucas. Il me dit que je suis la troisième marionnette des français. Alors je demande qui est le premier. Chirac. Le deuxième? Sarkozy. Alors je lui dit que je suis le prochain président!"

"Je suis quelqu'un de discret"

Mais d'où vient cette gouaille? Il faut remonter à l'enfance: "Je suis né dans un bistrot. Ma grand-mère a tenu un bistrot pendant trente ans. À dix ans, c'était une autre époque bien sûr, je servais déjà derrière le bar et j'aidais. Il y avait des ouvriers, des pensionnaires... J'étais dans le milieu de ces gens-là. Le bistrot, c'est du théâtre. Vous rencontrez des gens extraordinaires. C'est venu comme ça. Puis bon... je suis de la région parisienne."

Mais le Philippe Lucas médiatique et connu du grand public est-il le Philippe Lucas de la vie de tous les jours? Il assure que ce n'est pas le cas: "En fin de compte, les gens ne me connaissent pas. Je suis quelqu'un de discret et sympa, tout le monde me le dit. Si vraiment quelque chose m'emmerde, c'est sûr que je n'y vais pas par quatre chemins. Mais je ne suis pas quelqu'un qui a une grande gueule."

JA