RMC Sport

Mercato: Kokorin révèle avoir été proche de signer à l’OM à l’époque de Villas-Boas

Dans un entretien accordé à Foot Mercato, Aleksander Kokorin explique qu’il a failli rejoindre l’OM il y a quelques années, lorsqu’André Villas-Boas en était l’entraîneur. L’attaquant russe de 31 ans, passé par la prison, évolue cette saison à Chypre, où il est prêté par la Fiorentina.

Il a bien failli poser ses crampons sur la pelouse du Vélodrome. Mais le dossier n’a finalement pas abouti. Dans un entretien accordé à Foot Mercato, l’attaquant russe Aleksander Kokorin révèle avoir été proche de signer à l’OM il y a quelques années. A l’époque où André Villas-Boas en était l’entraîneur (entre juillet 2019 et février 2021).

>> Les infos mercato EN DIRECT

"Oui c’est vrai, il y avait bien des discussions avec l’OM, mais le problème pour Marseille, à cette époque-là était plus financier, explique le joueur de 31 ans, prêté cette saison par la Fiorentina à l’Aris Limassol. Il y avait un blocage lié au fair-play financier, au règlement et donc à la capacité du club de m’accueillir. Malheureusement ça ne s’est pas fait, mais pour moi, André Villas-Boas, je l’ai côtoyé quelques mois, c’est vraiment le meilleur coach que j’ai eu dans ma carrière, un super coach, une magnifique personne."

"Villas-Boas a été très important dans ma carrière"

L’international aux 48 sélections (12 buts) a côtoyé AVB au Zénith Saint-Pétersbourg en 2016. Et il est vite tombé sous le charme du technicien portugais: "C’est quelqu’un de très calme, avec lui il n’y a pas de scandales, si tu ne le respectes pas, tu peux partir, si tu reviens, que tu t’excuses auprès de lui et du groupe, ok tu peux continuer à t’entraîner. Ce n’est pas une question de sentiments, d’émotions, il est juste. C’est un super entraîneur, il a été très important dans ma carrière de joueur."

Une carrière mouvementée que l’avant-centre d’1,84m a entamé dans son pays avec un potentiel prometteur. Passé par le Dinamo Moscou, l’Anzhi Makhachkala ou Sochi, Kokorin a rejoint Florence et la Serie A en janvier 2021 pour 4,5 millions d’euros. Alors que son contrat avec la Viola court jusqu’en 2024, il réalise une saison intéressante au sud de Chypre, avec 7 buts et 3 passes décisives en 16 apparitions sous le maillot de l’Aris Limassol (toutes compétitions confondues).

Plusieurs mois passés en prison

De quoi retrouver des couleurs après une période nettement plus sombre. En 2019, Aleksander Kokorin a été condamné à dix-huit mois de prison ferme pour une agression sur un chauffeur et deux hauts fonctionnaires russes en compagnie de son coéquipier Pavel Mamaev. Il n’est finalement resté que quatre mois derrière les barreaux, avant d’être libéré pour bonne conduite.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport