RMC Sport

Indice UEFA: une belle semaine pour la France, qui garde de la marge sur les Pays-Bas et le Portugal

La France a réalisé une belle semaine sur la scène européenne avec trois victoires, deux nuls et une seule défaite lors de la cinquième journée de la phase de poules. Suffisant pour conforter son avance devant les Pays-Bas et le Portugal.

Avant la dernière journée de poules en Ligue des champions, Ligue Europa et Conference League, tous les clubs de Ligue 1 restent en mesure de se qualifier pour la phase finale des coupes d'Europe. Mieux, après une belle semaine, ponctuée de trois victoires, deux nuls et une seule défaite, la France respire à l'indice UEFA et garde de l'avance face aux Pays-Bas et au Portugal.

Dans une saison capitale, avant la refonte des compétitions européennes, la France possède donc une belle chance de garder sa cinquième place du classement des nations européennes. Avec un total de 55.997 points, le coefficient de la France reste donc devant celui des Pays-Bas (2.697 points de retard à 53.300 pts) et du Portugal (4.948 points de retard à 51.049 pts).

A partir de 2024-2025, la nouvelle formule de la Ligue des champions permettra à la nation classée à la cinquième place de l'indice UEFA de qualifier directement trois équipes pour le tour principal et une autre pour les phases préliminaires. La France pourrait donc compter quatre équipes en C1 contre trois au maximum actuellement.

Un joli bilan pour la France

Séduisants contre Karabagh (2-1), les Nantais ont conservé un espoir de qualification en Ligue Europa grâce à ce but d'Ignatius Ganago dans les derniers instants du match. Un pion du Camerounais qui fait aussi du bien à la France au niveau de l'indice UEFA. Idem pour la victoire de Nice contre le Partizan Belgrade (2-1) grâce à Nicolas Pépé et Mario Lemina en C4. Incapable de batte le Benfica dans ses doubles confrontations, le PSG a signé un festival face au Maccabi (7-2) et s'est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Si l'OM s'est incliné à Francfort face aux coéquipiers de Randal Kolo Muani (1-2), les plus gros regrets de la semaine européenne française sont pour Rennes et Monaco. Après avoir mené de trois buts sur le terrain du Fenerbahce, les Bretons se sont fait rejoindre (3-3) dans les dernières minutes. Idem pour les Monégasques, devant pendant près d'une heure grâce à une Madjer de Wissam Ben Yedder mais finalement accrochés par Ferencvaros (1-1).

>> Le meilleur de la Ligue Europa, c'est sur RMC Sport

Des petits accrocs pour les Pays-Bas et le Portugal

Heureusement pour la France, ses rivaux n'ont pas signé un sans-faute cette semaine. Malgré les succès du Benfica et de Porto, les clubs portugais ont perdu du terrrain avec la défaite de Braga à Berlin (1-0) et le nul du Sporting à Tottenham (1-1).

C'est même un mieux pour les Pays-Bas, passés près d'une semaine de rêve avec les victoires de l'Ajax, du PSV contre Arsenal (2-0) et celle de l'AZ Alkmaar à Vaduz (1-2). Mais ce blian a été terni par le revers du Feyenoord sur le terrain du Strum Graz (1-0) en Ligue Europa. Mais rien n'est encore joué avant la sixième et dernière journée de la phase de poule. A l'image de la France, tous les clubs portugais et néerlandais peuvent encore se qualifier pour la suite de la saison européenne dans l'une des trois compétitions continentales.

Jean-Guy Lebreton