RMC Sport

PSG: Quel bilan pour Antero Henrique, 9 mois après son arrivée?

Antero Henrique

Antero Henrique - AFP

Nommé directeur sportif du PSG en juin dernier, Antero Henrique n'a pas encore pris l'envergure espérée au sein du club. Neuf mois après son arrivée, le bilan du dirigeant portugais est mitigé.

Antero Henrique a eu neuf mois pour prendre sa place au sein du PSG. Nommé au début du mois de juin au poste de directeur sportif, même si son travail est salué au sein du club, le Portugais encore peine pour le moment à faire l'unanimité. Aidé dans sa tâche par Maxwell, coordinateur sportif, Joao Luis Afonso, directeur du recrutement, et Jaime Teixeira, team manager, l'ancien dirigeant du FC Porto oscille entre positif et négatif. A l'image de sa gestion du mercato.

Les bonnes ventes de Jean-Kevin Augustin au RB Leipzig (plus de 15 millions d'euros) et de Lucas à Tottenham (28 millions) ont été appréciées. Sa gestion du cas Hatem Ben Arfa et la vente de Serge Aurier pour "seulement" 25 millions, un peu moins. Et s'il a travaillé sur les dossiers Neymar et Kylian Mbappé, il n'est pas le principal responsable de ces deux énormes transactions. 

Un manque de présence au quotidien et dans les médias

C'est surtout dans sa gestion du quotidien qu'Henrique fait grincer quelques dents. Au rayon des reproches, les sujets sont assez nombreux: gestion du "penaltygate", manque de soutien auprès de Neymar, lorsqu'il a été sifflé, ou d'Unai Emery, long silence lors du retour de vacances en retard d'Edison Cavani et Javier Pastore… Au PSG, on aimerait donc que l'ancien dirigeant du FC Porto soit plus présent au quotidien, plus impliqué, et qu'il prenne plus position dans les médias, lui qui n'a donné qu'une seule interview depuis son arrivée à Paris.

"Il vient d'arriver, il a mis des choses en place, il y en a d'autres à corriger, tempère Jérôme Rothen, membre de la Dream Team RMC Sport. L'essentiel, c'est qu'il arrive à être un peu plus proche du groupe, du terrain, pour faire taire certaines critiques, pour défendre le club. Je trouve que, par moments, le club n'est pas assez défendu quand il y a certaines critiques. Leonardo le faisait très bien. En espérant qu'il arrive à montrer le bout de son nez dans les prochains mois."

A lire aussi >> Pourquoi OL-ASSE est programmé le même jour que PSG-OM

VIDEO: Quand Rothen pense qu'Emery a laissé trop de libertés aux joueurs

AA