RMC Sport

Bonnart : « Une autre dimension »

Laurent Bonnart prend le dessus sur l'Auxerrois Jaures

Laurent Bonnart prend le dessus sur l'Auxerrois Jaures - -

Après neuf saisons au Mans, Laurent Bonnart a tout de suite su s’imposer à l’OM au poste de latéral droit.

Laurent Bonnart, comment vivez-vous votre première saison à l’OM ?
J’ai toujours été quelqu’un d’heureux. J’ai la chance d’exercer un métier que j’ai toujours voulu faire. Le football permet de vivre de très belles émotions. Tout se passe bien à Marseille mais la suite de la saison est encore longue. On verra bien ce qui se passe.

Vous étiez latéral gauche au Mans, vous évoluez à droite à Marseille. Quel est votre véritable poste ?
Avant-centre (rires). Non, je suis un latéral dans l’âme. Jouer à droite ou à gauche ne me dérange pas. J’aime partir de loin, jouer les contre-attaques. Je suis un joueur offensif.
Finalement, je prends ce qu’il y a à prendre. Quand on est joueur de foot, il faut savoir s’adapter à toutes les situations.

Mais vous n’avez pas de préférence ?
Vous me posez une colle. En fait, je me suis posé la question avant d’arriver à Marseille. Pourquoi je ne reviendrais pas à droite puisque je suis droitier ? Le problème, c’est que je n’ai jamais eu l’opportunité de le faire au Mans. Aujourd’hui, c’est Marseille qui me l’offre. Je prends du plaisir à droite et c’est vrai que j’aimerais bien y rester.

Passez du stade Léon-Bollée au Vélodrome, ça fait quoi ?
C’est le jour et la nuit. Au Vélodrome, nous sommes dans une autre dimension. Quand on a la chance de jouer à Marseille, on se dit que ça vaut vraiment le coup de faire ce métier.

En tant qu’ancien joueur du Mans, êtes-vous surpris de les voir à la 4e place de L1 ?Non, pas du tout. C’est un club que je connais bien puisque j’y ai joué neuf ans. J’ai vu ce club grandir. Je ne suis pas étonné si ça se passe bien aujourd’hui puisqu’il y a des gens compétents aux bonnes places. On sent qu’il y a une ambition commune, que tout est mis en œuvre pour faire encore grandir le club. La politique de recrutement est également très bonne. Ils engagent des jeunes avec un état d’esprit irréprochable.

La rédaction-After Foot (H. Allin)