RMC Sport

OM: Payet explique son but incroyable face au PAOK

Trois semaines après son incroybale but lors du quart de finale aller d'Europa Conference League face au PAOK Salonique, où il avait envoyé une reprise de volée dans la lucarne, Dimitri Payet est revenu sur cette action dans un entretien à RMC Sport.

Dimitri Payet aura sans doute une chance de remporter le Prix Puskas dans quelques mois, qui récompense le plus beau but de l'année. Lors du quart de finale aller d'Europa Conference League face au PAOK Salonique, au Stade Vélodrome le 7 avril dernier, l'international français avait envoyé une merveille de frappe dans la lucarne.

A l'issue d'un corner, la reprise de volée de Dimitri Payet, limpide et en première intention, permettait à l'OM de mener 2-0 avant la pause. "Ce soir-là, j'étais au bon endroit au bon moment. J'ai pris le ballon comme il le fallait, après il y a de la réussite aussi parce que je pense que je peux la retenter un paquet de fois et cette frappe ne sera jamais aussi bien mise, est revenu l'intéressé à RMC Sport. Mais je savoure parce que c'est un but qui restera et qui a compté surtout."

Payet s'était déjà retrouvé dans une situation similaire

Ce jeudi (à 21h), l'OM se déplacera à Rotterdam, sur la pelouse du Feyenoord pour la demi-finale aller de cette nouvelle compétition européenne. Au retour, en Grèce, Dimitri Payet avait signé aussi le but de la victoire. Mais son but au Vélodrome fera date. "Ce n'était pas planifié parce que je devais être tireur à la base, précise Dimitri Payet. Je sortais d'une action où j'avais le coeur qui battait, Cengiz Ünder était plus proche et s'est désigné à tirer. Je me suis mis à la ramasse parce que celui qui ne tire pas est toujours à la ramasse. Je le regarde parce que je suis seul mais je ne pense pas qu'il va me la mettre jusqu'au moment où je vois la balle qui arrive et fait le rebond."

Si le geste n'est pas le fruit d'un travail à l'entraînement, où Jorge Sampaoli aurait demandé une telle combinaison à ses joueurs, Dimitri Payet a néanmoins de la mémoire : "C'est un but qui arrive aussi parce que quelques années avant, j'ai eu un peu le même type de ballon et j'avais voulu contrôler. J'avais raté mon contrôle, on a eu une contre-attaque et on a pris un but. J'avais dit ce jour-là, quitte à la mettre dans la tribune la prochaine fois, je tenterai en une et au moins, on ne prendra pas le risque. Sauf que cette fois-là, ça a donné ce but."

GL