RMC Sport

Coupe du monde 2022: pourquoi Embolo n'a pas célébré son but lors de Suisse-Cameroun

Breel Embolo a marqué le seul but du match entre la Suisse et le Cameroun (1-0) ce jeudi lors du Mondial 2022 au Qatar. L’attaquant suisse originaire du Cameroun a profité du manque de réalisme des Lions indomptables pour lancer le tournoi de la Nati.

C'était écrit. Né à Yaoundé mais international suisse, Breel Embolo a offert la victoire à la Nati contre le Cameroun ce jeudi lors du Mondial disputé au Qatar. Unique buteur de la rencontre remportée par la Suisse (1-0), le joueur de l'AS Monaco n'a pas célébré sa première réalisation dans une Coupe du monde.

Une belle marque de respect pour son pays de naissance où il retourne régulièrement en vacances. La Suisse a fini par l'emporter grâce à sa star offensive. Mais les Lions indomptables n'ont pas démérité.

>> Suisse-Cameroun (1-0)

Le Cameroun pas assez clinique face au but

Malgré une belle envie et un bon début de match, le Cameroun n'a que rarement inquiété la défense suisse. Avec un brin de chance et surtout d'efficacité en attaque, les partenaires d'un Eric-Maxim Choupo-Moting relativement discret auraient même pu arracher le nul.

Mais à l'arrivée, le gardien de la sélection helvétique n'a pas eu grand-chose à faire. Bourreau des Bleus à l'Euro 2021, Yann Sommer a parfaitement stoppé les trois tirs cadrés des attaquants camerounais. N'en déplaise à Samuel Eto'o, le meilleur attaquant camerounais du jour se nommait Breel Embolo. Problème, il jouait pour la Suisse.

Embolo s'attendait à un "match spécial"

Après une première période assez équilibrée, la Suisse était bien à l'heure pour la reprise du jeu. Lancé sur son aile droite, Xherdan Shaqiri a addressé un centre millimétré à l'entrée des six mètres. Lâché par un Nicolas N'Koudou aspiré vers le premier poteau, Breel Embolo a tranquillement ajusté André Onana. Avant de ne pas célébrer ce but, pourtant capital envue d'une qualification pour les huitièmes de finale dans ce groupe G, en raison de sa relation si spéciale avec la nation africaine.

"C'est très symbolique. j’ai des origines du Cameroun. C’est un pays très proche de mois, ma famille y est, j’y passe mes vacances. C’est un match spécial mais cela reste du foot, avait expliqué le principal intéressé auprès de RMC Sport avant le début du Mondial. [...] Qui supporte qui dans la famille : Il y a des deux. C’est un match à conflit pour ma famille mais on est très heureux. ce sera un grand moment émotionnellement."

Auteur d'un geste très classe après son but, Breel Embolo a parfaitement lancé le tournoi de la Suisse avant ses matchs contre le Brésil et la Serbie.

Après une rencontre frustrante, le Cameroun n'aura plus le droit à l'erreur et il faudra sortir deux gros matchs pour espérer rejoindre les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Mais comme l'a souligné la star camerounaise de l'UFC, Francis Ngannou, l'espoir demeure malgré la défaite des Lions indomptables.

Jean-Guy Lebreton