RMC Sport

Coupe du monde 2022: Mourinho blâme les "ego européens" après l’exploit du Japon contre l’Allemagne

José Mourinho, entraîneur de l’AS Roma, assure ne pas être surpris par la victoire surprise du Japon face à l’Allemagne (2-1) mercredi lors de la Coupe du monde. Il oppose les ego européens à la dévotion collective des joueurs japonais.

Actuellement en tournée au Japon avec l’AS Roma, José Mourinho a salué l’exploit de la sélection japonaise face à l’Allemagne (2-1), mercredi lors de la Coupe du monde. Mais l’entraîneur assure ne pas être surpris par un tel scénario en opposant les deux approches: l’individualisme européen et le sens collectif asiatique.

"Bien sûr, c’est un exploit fantastique mais pour être honnête, ce n’est pas comme si c’était une surprise folle, confie-t-il. Le Japon est une bonne équipe, avec de bons joueurs qui ont engrangé de l'expérience dans ces évènements. La majorité des joueurs évoluent en Europe où ils se développent rapidement et comprennent mieux ce qu’est le haut-niveau. Je pense que les mentalités des joueurs et des équipes peuvent aussi faire des différences."

"Dans le foot européen, on se concentre beaucoup sur les egos"

"Je pense qu’actuellement dans le foot européen, on se concentre beaucoup sur les individus, sur les ego, poursuit-il. Quand je regarde vos profils comme personnes, comme pays… Je n’ai jamais entraîné de joueurs japonais mais j’ai entraîné des joueurs asiatiques et, dans mon cas, j’ai été chanceux, parce que j’ai entraîné les meilleurs joueurs asiatiques. J’ai compris que la mentalité est vraiment spéciale. L’équipe est la chose la plus importante, les gens jouent pour l’équipe, ils ne jouent pas pour eux."

Le Portugais a récemment dirigé la star sud-coréenne, Heung-Min Son, lors de son passage sur le banc de Tottenham (2019-2021). L’attaquant fera son entrée en lice à la Coupe du monde, ce jeudi face à l’Uruguay (14h) et un succès face à la Celeste n’étonnerait pas son ancien entraîneur.

NC