RMC Sport

Brésil-Serbie: en larmes, Neymar sort sur blessure... grosse inquiétude pour la Seleçao et le PSG

Neymar a cédé sa place à la 79e minute de jeu ce jeudi soir lors de l’entrée en lice du Brésil à la Coupe du monde 2022 contre la Serbie. L’attaquant parisien, touché à la cheville droite après un contact, est resté assis de longues secondes sur la pelouse avant de quitter le terrain.

Tout le Brésil retient son souffle. Ce jeudi soir, pour l’entrée en lice de la Seleçao à la Coupe du monde contre la Serbie, Neymar est sorti sur blessure à la 79e. Plsuieurs minutes après avoir été victime d’un coup au niveau de la cheville, l’attaquant du PSG s’est assis sur la pelouse pendant quelques instants avant de quitter le terrain, le visage fermé.

>> Revivez Brésil-Serbie (2-0)

La tête dans le maillot

Le maître à jouer brésilien a regagné le banc en marchant, mais visiblement très marqué. Selon la télévision brésilienne, l'attaquant du PSG était au bord des larmes. Comme le montrent plusieurs images, il a immédiatement mis sa tête dans le maillot au moment de recevoir de la glace sur sa cheville.

Selon Globo, Neymar n'a pas fêté la victoire avec ses coéquipiers sur la pelouse et a été aperçu en train de boiter dans le tunnel après le coup de sifflet final. Il était accompagné par le médecin de la sélection brésilienne. Une image prise juste avant son retour aux vestiaires montre une cheville vraisemblablement gonflée.

Un coup reçu sur sa cheville droite à la 67e, plus de dix minutes avant sa sortie du terrain, est à l'origine de sa douleur. Au moment de vouloir écarter sur Vinicius dans la surface, il a été attrapé par un tacle du défenseur serbe Nikola Milenkovic.

Une cheville fragile

Depuis plusieurs saisons, la superstar brésilienne a connu de nombreuses blessures sérieuses aux chevilles. La dernière en date, une entorse à la cheville gauche contractée contre Saint-Etienne en novembre 2021, l’avait éloigné des terrains pendant deux mois et demi.

Sa cheville droite, celle touchée ce jeudi soir, avait connu deux graves blessures lors de ses premières saisons au PSG. D’abord en février 2018 après un match contre l’OM, puis en janvier 2019 face à Strasbourg. À chaque fois, le métatarse avait été fracturé et le Brésilien avait loupé environ trois mois de compétition.

F.Ga