RMC Sport

eSport. FIFA 18 : la première FUT Champions Cup n'a pas fait l'unanimité

-

- - -

Premier temps fort de la saison de la FIFA eWorld Cup - la Coupe du monde sur le jeu FIFA 18 - la FUT Champions Cup de Barcelone, qui rassemblait les 128 meilleurs joueurs au monde le week-end dernier, n'a pas du tout souri aux Français. Et si elle a consacré un jeune Britannique de 16 ans, elle s'est surtout distinguée par une organisation fustigée par les joueurs eux-mêmes.

S'il n'y avait eu que les joueurs français, on aurait pu associer leurs commentaires disséminés ici et là sur Twitter pour de la mauvaise foi. Ou une démonstration du gène du mauvais perdant, aussi. Mais il n'y a pas eu que des commentaires négatifs de la part de nos Frenchies, venus en nombre (12) et avec de solides CV - le double tenant de l'ESWC FIFA et joueur du PSG eSports, Lucas "DaXe" Cuillerier ou encore le champion du monde FUT FIFA 17 Corentin "Rocky" Chevrey. Une grande majorité de joueurs présents s'est plaint des conditions de jeu qui ont été les leurs le week-end dernier, à Barcelone, théâtre de la première FUT Champions Cup, premier temps fort de la saison esportive internationale sur FIFA 18. Même si, comme le champion du monde anglais Spencer "Gorilla Unilad" Ealing, certains ont tenté... d'en rire.

A lire aussi: sur FIFA aussi, l'OL dompte le PSG

Des critiques en pagaille, la bérézina côté français

Cette étape de la FIFA eWorld Cup - la Coupe du monde virtuelle sur le jeu de football d'EA Sports - réunissait les 128 meilleurs joueurs de la saison régulière (Ligue Week-end), dans le détail, les 64 meilleurs sur Xbox One et les 64 meilleurs sur la console nouvelle génération de PS4. Le tout sur trois jours donc, qui auront pour les moins mouvementés. Température dépassant à peine les 10°C dans la salle, retards importants dans l'agenda des matches, il n'en fallait pas plus pour désorganiser la compétition. Résultat : certains matches de poules, qui se déroulaient sous la forme d'une ronde suisse, ont vu leurs résultats purement être annulés et donc rejoués, ce qui n'a pas fait les affaires de "Rocky", incapable finalement de passer le cut et d'atteindre le tableau final.

Pour ne rien arranger, une maintenance du Playstation Network, la plateforme internet de Sony, a obligé les organisateurs à faire disputer l'ensemble des matches des deux tableaux (PS4 et Xbox One) sur la console de Microsoft. Ce qui a évidemment eu pour conséquence de désavantager les joueurs PS4, comme l'Argentin Gonzalo "NicolasFC99" Villalba, défait en finale par le Britannique Donovan "DhTekKz" Hunt, vainqueur 9-3 sur l'ensemble des deux matches et plus à l'aise, forcément, sur sa console de prédilection, la Xbox One. Ce dernier, seulement âgé de 16 ans, a signé un parcours grandiose, en s'offrant le scalp des deux champions du monde en titre, "Rocky" donc mais aussi "Gorilla Unilad". Grâce à ce dernier, Donovan a a empoché la coquette somme de 22 000 dollars et s'est qualifié pour l'étape 2 de la FIFA eWorld Cup, les Global Series Playoffs, qui se dérouleront en juin prochain. 

A lire aussi : un Français sacré champion d'Asie... sur les terres de PES !

Une grande finale à Paris ?

Il faudra attendre le mois d'avril et la prochaine FUT Champions Cup pour espérer voir des membres de la délégation tricolore rejoindre cette étape 2. Sur les douze Frenchies engagés en Catalogne, aucun d'entre eux n'est parvenu à rejoindre le Top 16 (top 8 PS4 et top 8 Xbox One) de la compétition, malgré les beaux parcours de "DaXe" et de Nathan "Herozia" Gil (Millenium) éliminés en 8es de finale. Il faudra aussi d'ici là que les organisateurs de la prochaine FUT Champions Cup revoient leur copie pour éviter les couacs en série que n'ont cessé de remonter les joueurs durant le week-end. Et, aussi, que ce FIFA 18, fortement critiqué depuis son lancement, trouve son équilibre et contente enfin tous les acteurs du circuit. Dès les prochains jours avec la nouvelle mise à jour ? Seul l'avenir le dira. Mais peut-être que la rumeur, amplifiée par une photo prise sur place, d'une Grande Finale Mondiale à Paris, pourrait rebooster tout le monde. Et le camp français, of course.

VIDÉO. Un 4e maillot du Real, du Bayern, de la Juve et de Man United dans FUT sur FIFA 18

Alix Dulac