RMC Sport

Gand-Wevelgem: Peter Sagan lance sa saison, Elia Viviani en larmes

Peter Sagan vainqueur de Gand-Wevelgem 2018

Peter Sagan vainqueur de Gand-Wevelgem 2018 - AFP

Après un début de saison décevant, le champion du monde Peter Sagan a repointé le bout de son nez dimanche. A une semaine du Tour des Flandres, le Slovaque a remporté pour la troisième fois Gand-Wevelgem en dominant au sprint l’Italien Elia Viviani, inconsolable après l’arrivée, et le Français Arnaud Démare.

Elia Viviani va encore devoir attendre un peu avant de remporter la première grande classique de sa carrière. Vainqueur d’une étape du Giro (en 2015) et de nombreuses étapes d’épreuves de seconde zone (par exemple sur les Tours de Dubaï, Abu Dhabi ou Down Under cette année), le champion du monde olympique de l’omnium 2016 est encore tombé sur plus fort que lui dimanche au terme de Gand-Wevelgem. Un dénouement qui a bouleversé le coureur italien de 29 ans, resté de longues secondes assis par terre, en pleurs, juste après l’arrivée.

Dans la roue du Français Arnaud Démare au moment de l’emballage final après 251 kilomètres de course, Viviani, vainqueur des Trois jours de La Panne il y a quelques jours, pensait suivre le poisson-pilote idéal. Mais le nouveau leader de l’équipe Quick Step-Floors sur ce type d’épreuve (il est arrivé cette saison pour compenser le départ de Marcel Kittel chez Katusha-Alpecin), n’a rien pu faire face à Peter Sagan (Bora-Hansgrohe).

Sagan lancé vers le Tour des Flandres

En-dedans depuis le début de l’année (une seule victoire, sur le Tour Down Under), le triple champion du monde, souverain, a surgi au bon moment pour finalement dominer Viviani, Démare (Groupama-FDJ) et un autre Français, Christophe Laporte (Cofidis).

Décevant sur Milan-San Remo (une course qu’il n’a jamais gagnée) la semaine dernière (6eme) et sur le GP E3 vendredi (26eme), le coureur slovaque remporte ainsi pour la troisième fois de sa carrière la classique flandrienne après 2013 et 2016. Il signe du même coup un retour fracassant sur le devant de la scène internationale et prend date à huit jours du Tour des Flandres. D’autant qu’il y a deux ans, avant de gagner le Ronde, il avait déjà conquis… Gand-Wevelgem.

A voir aussi >> Peter Sagan offre un vélo au pape François

Jean-Moïse Dubourg