RMC Sport

Pauwels est amer

Deuxième dimanche de la quinzième étape du Giro, le Belge Serge Pauwels estime qu’il pouvait viser la victoire sans ordre contraire de son équipe Cervélo.

Echappé avec le futur vainqueur de la quinzième étape du Giro Leonardo Bertagnolli, Serge Pauwels a obéi à une consigne de Cervélo lui demandant de se relever à 15 km de la fin pour aider son leader Carlos Sastre qui se trouvait dans le groupe des favoris. « J'étais presque sûr de gagner, a déploré le Belge au micro de la RAI. Le directeur sportif m'a demandé d'attendre. Dans la descente, j'ai juste pris la roue de Bertagnolli parce que je ne suis pas au mieux dans les descentes. Je suis déçu mais je dois faire ce que l'équipe me demande. »

La rédaction