RMC Sport

Loeb et Ogier assurent

Le champion du monde des rallyes est 2e pour le moment du rallye de Grande-Bretagne

Le champion du monde des rallyes est 2e pour le moment du rallye de Grande-Bretagne - -

A l’issue d'une première journée disputée dans des conditions difficiles, le Finlandais Jari-Matti Latvala est en tête du rallye de Grande-Bretagne, devant le Français et champion du monde Sébastien Loeb.

Le désormais quintuple champion du monde des rallyes Sébastien Loeb et son jeune coéquipier chez Citröen, Sébastien Ogier, ont fait le métier vendredi au terme de la 1ère journée du rallye de Grande-Bretagne et ce… dans des conditions climatiques particulièrement délicates. En effet, la météo extrême sévissant sur le paysage gallois a notamment sérieusement raccourcie la longueur de l’épreuve (66 kilomètres en moins) et a privé les concurrents de la spéciale d’Hafren (ES1 et ES4) annulée à deux reprises en raison de portions de glace tout simplement impraticables avec les pneus terre utilisés par les différents protagonistes. La 7e épreuve spéciale du rallye de Grande-Bretagne, 15e et dernière manche du Championnat du monde WRC, a notamment été interrompue pendant plus de 40 minutes vendredi soir, après un accident de Chris Atkinson (Subaru Impreza), transporté à l'hôpital pour un contrôle.

Malgré ces conditions, Sébastien Ogier (9e), a fait un début de course tonitruant pour sa toute première sortie officielle dans une grosse C4. Passant le 13e sur la route, il a pu rouler dans les traces des concurrents précédents et signer le meilleur temps dans l'ES2. Belle surprise pour le champion du monde WRC junior. « C'est parfait, je ne m'y attendais pas, mais la C4 est une voiture très efficace. Je ne vais pas m'emballer, mon but est toujours d'arriver au bout du rallye pour accumuler de l'expérience. »

Loeb termine à la deuxième place, juste derrière le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford) et devant le Suédois PG Andersson (Suzuki). Ford ne réalise pas une bonne opération dans sa lutte pour conserver son titre mondial des constructeurs. En effet, le team est contrait de réaliser le doublé à Cardiff et avec la 23e place de Mikko Hirnoven, victime d’un tonneau dans l’ES5, le défi est désormais bel et bien compromis. En revanche, Citröen, qui dispose de onze points d’avance sur son principal concurrent, est de plus en plus proche d'un triplé historique cette saison – après les victoires en championnat de Loeb et d’Ogier –.

La rédaction avec AFP