RMC Sport

MotoGP: Le Grand Prix de France veut accueillir du public

Le Grand Prix de France de MotoGP, prévu du 9 au 11 octobre, va demander à accueillir du public. La préfecture de la Sarthe donnera sa décision le 23 septembre.

Le Grand Prix de France de MotoGP avec du public? C'est l'espoir des organisateurs de l'épreuve, prévue du 9 au 11 octobre au Mans après son report en mai. Le dernier mot reviendra à la préfecture de la Sarthe, qui décidera le 23 septembre. 

"Des normes strictes, validées en amont par la préfecture"

"L'organisation travaille depuis plusieurs semaines sur des scénarios permettant au public de venir au Mans soutenir les pilotes français, après avoir oeuvré pour le maintien de l’épreuve française au calendrier du Championnat du Monde MotoGP 2020, peut-on lire dans un communiqué. Les conditions d’accueil seront bien entendu spécifiques et devront répondre à des normes strictes, validées en amont par la préfecture de la Sarthe avec laquelle l’organisation et l’ACO collaborent étroitement."

En cas d'autorisation préfectorale, "le public accéderait au circuit, uniquement le dimanche 11 octobre, avec un découpage du site par zone (pas de connexion entre chacune des zones) et un cheminement bien spécifique." L'an dernier, pour l'édition 2019 du Grand Prix de France, plus de 99 000 personnes avaient fait le déplacement pour le dimanche de la course. L'organisation ne précise pas le niveau de la jauge envisagé. 

HM