RMC Sport

Fisichella, la surprise belge

Giancarlo Fisichella a signé la première pole position de l'histoire de Force India.

Giancarlo Fisichella a signé la première pole position de l'histoire de Force India. - -

Giancarlo Fisichella a signé la pole position du Grand Prix de Belgique devant Jarno Trulli. Romain Grosjean est 19e.

Force India c’est le petit poucet du paddock de la Formule 1. L’une des équipes les moins bien dotées qui se dépatouille comme elle peut avec ses pilotes Giancarlo Fisichella et Adrian Sutil. Alors est-ce parce qu’on l’annonce chez Ferrari en remplaçant de Luca Badoer que Fischella s’est énervé à Spa-Francorchamps ? Peut-être mais l’Italien a réalisé une très belle performance et une très grosse surprise en plaçant sa monoplace en pole position. On pouvait sentir le coup venir car un peu plus tôt il avait dominé la Q1 assez facilement. Jarno Trulli aussi était chaud à Spa et la première ligne sera totalement italienne puisqu’il partira en deuxième position. Nick Heidfeld et Rubens Barrichello forment la deuxième ligne. Sebastian Vettel a sauvé les meubles avec une huitième place. Mais aujourd’hui, Spa a été terrible et a prouvé que l’Eau rouge, l’arrêt de bus et les autres passages du circuit étaient toujours redoutables.

Romain Grosjean n’a pas réussi le même coup qu’à Valence où il avait hissé sa Renault en Q2. Le circuit de Spa-Francorchamps ne pardonne rien aux débutants. Si Grosjean fait 19e, les autres bizuths de l’année n’ont pas fait beaucoup mieux. Buemi (16e), Alguersari (17e), et Luca Badoer (20e), ont prouvé que le tracé belge ne s’offre pas au premier venu. Ni même aux cadors. Lewis Hamilton, champion du monde en titre, Jenson Button, leader du championnat, Fernando Alonso, double champion du monde, n’ont même pas passé le cap de la Q2. Ils terminent entre le 11e rang pour Hamilton et le 13e rang pour Button. Le Britannique perd gros dans la lutte pour le titre. Il laisse en Q1 son coéquipier Rubens Barrichello qui partira du quatrième rang sur la grille. Rubinho peut faire un sérieux rapproché au général s’il fait une course sans-faute. On n’est pas au bout de nos surprises.

La grille de départ
1ere ligne
Giancarlo Fisichella (ITA/Force India-Mercedes)
Jarno Trulli (ITA/Toyota)

2e ligne
Nick Heidfeld (GER/BMW-Sauber)
Rubens Barrichello (BRA/Brawn-Mercedes)

3e ligne
Robert Kubica (POL/BMW-Sauber)
Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)

4e ligne
Timo Glock (GER/Toyota)
Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

5e ligne
Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)
Nico Rosberg (GER/Williams-Toyota)

6e ligne
Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes)
Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

7e ligne
Fernando Alonso (ESP/Renault)
Jenson Button (GBR/Brawn-Mercedes)

8e ligne
Heikki Kovalainen (FIN/McLaren-Mercedes)
Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso-Ferrari)

9e ligne
Jaime Alguersuari (ESP/Toro Rosso-Ferrari)
Kazuki Nakajima (JPN/Williams-Toyota)

10e ligne
Romain Grosjean (FRA/Renault)
Luca Badoer (ITA/Ferrari)

La rédaction