RMC Sport
Pascal Martinot-Lagarde

Une seule médaille aux Mondiaux, faut-il s'inquiéter pour l'athlétisme français à deux ans des JO de Paris ?

L’équipe de France revient des championnats du monde d’athlétisme d’Eugene avec une seule médaille, celle en or de Kevin Mayer au décathlon. Un bilan comptable raté comme celui des derniers Mondiaux de Doha en 2019 (une médaille d’argent et une de bronze). Au tableau des médailles, les Bleus sont 22èmes, entre les Bahamas et le Kazakhstan. Mais selon le directeur de l’équipe de France Romain Barras, "le bilan est très positif"…

Eugene 2022 - Décathlon : "L'énorme fierté" de Mayer qui ne croyait "pas énormément" à un nouveau titre mondial

Eugene 2022 - Décathlon : "L'énorme fierté" de Mayer qui ne croyait "pas énormément" à un nouveau titre mondial

Ça n'était pas forcément bien parti mais il ne faut jamais jurer de rien avec Kevin Mayer. Nouvelle illustration dans la nuit de ce dimanche à lundi à Eugene où le Français s'est adjugé un nouveau titre mondial après ses larmes à Doha où il n'avait pas terminé le concours. Et cinq après un premier sacre à Londres. Un titre inattendu quand même pour le principal intéressé.

Renaud et Valentin Lavillenie - Mondiaux d'athlétisme

Mondiaux d'athlétisme: avec Collet et son frère Valentin, Renaud Lavillenie ne porte plus seul les espoirs de la perche française

Ils sont désormais trois Français à faire partie du top 10 de la perche mondiale cette saison. Si Renaud Lavillenie n’est plus le facteur X qu’il était, remplacé par l’imbattable Suédois Armand Duplantis, la France compte deux autres sauteurs de haut niveau avec le confirmé Valentin Lavillenie et l’espoir Thibaut Collet. Les trois Bleus ont chacun une chance de monter sur le podium des championnats du monde de Eugene. 

Mondiaux d'athlétisme : toujours pas de médaille mais beaucoup de Français au programme ce vendredi

Mondiaux d'athlétisme : toujours pas de médaille mais beaucoup de Français au programme ce vendredi

Le score n'est toujours pas ouvert pour la délégation française à Eugene. Pas de médaille malgré deux finales disputées pour Melina Robert-Michon et Alice Finot. Toutes les deux 10e du lancer du disque et du 3000 m steeple. Ce vendredi dans la nuit, pas moins de six Français seront sur le pré. Tual et Robert - repêché miraculeux - en demie du 800 m masculin. Sur la même distance, Rénelle Lamotte disputera les séries chez les dames. Enfin, le trio Compaoré-Pontvianne-Hodebar tentera de briller sur le triple saut.

Benjamin Compaoré le 28 août 2021

Mondiaux d'athlétisme: Benjamin Compaoré, l’unique entraîneur-sauteur du monde

Benjamin Compaoré fait durer le plaisir. Tout proche de raccrocher les pointes avant les Jeux olympiques de Tokyo, le triple sauteur champion d’Europe en 2014 est toujours en lice. Mieux, il est aussi l’entraîneur d’un autre Français engagé dans ces championnats du monde de Eugene, Enzo Hodebar. Donner les derniers conseils à son protégé tout en essayant de se qualifier en finale, Compaoré tentera ce doublé unique au monde à ce niveau de compétition.

Mondiaux d'athlétisme : Happio au pied du podium, deux chances de médaille(s) française(s) ce mercredi

Mondiaux d'athlétisme : Happio au pied du podium, deux chances de médaille(s) française(s) ce mercredi

Malgré le fait qu'il ait explosé son propre temps de référence et s'est aussi rapproché du record mythique de Stéphane Diagana, Wilfried Happio n'a pris que la 4e place d'une finale du 400 m haies de très haut niveau et remportée par le Brésilien Dos Santos. Trois autres médailles d'or ont été décernées et aucune n'est allée dans l'escarcelle américaine - pour le deuxième jour consécutif. Cependant les Américains continuent de dominer largement le classement des breloques. Ce mercredi dans la nuit, Mélina Robert-Michon et Alice Finot ont une chance d'enfin (!) ouvrir le compteur tricolore.

Wilfried Happio en juillet 2022

Mondiaux d'athlétisme: Wilfried Happio, digne successeur de la légende Stéphane Diagana ?

"Tout est possible" sur le 400m haies, selon Wilfried Happio. Le Français de 23 ans est en pleine forme lors de ces championnats du monde de Eugene (Etats-Unis) et a même battu son record personnel pour se hisser en finale (4h50 mercredi, heure française). Il rêve de se rapprocher du record de France de Stéphane Diagana et de son palmarès, mais Happio appartient à une génération à part, avec trois intouchables: Warholm, Benjamin et Dos Santos. 

Robert-Michon en finale du disque, Happio attendu sur le 400 m haies... résultats et programme de la 5e journée à Eugene

Robert-Michon en finale du disque, Happio attendu sur le 400 m haies... résultats et programme de la 5e journée à Eugene

Dans cette 4e journée des Mondiaux d'athlétisme disputés à Eugene, la France n'a toujours pas ouvert son compteur de médailles. Mais juste un sourire, celui de Mélina Robert-Michon qualifiée pour la finale du disque. Dans la nuit de ce mardi à mercredi, Wilfried Happio est la seule chance de breloque côté tricolore. 3e temps de sa demie, il peut rêver de podium sur le 400m haies (4h50 heure française). Récap et tableaux complets.

Eugene 2022 : le programme de la 4e journée avec Robert-Michon, Fall et Belhadj

Eugene 2022 : le programme de la 4e journée avec Robert-Michon, Fall et Belhadj

Une seule chance d'ouvrir le compteur de médailles pour l'équipe de France à Eugene en ce 4e jour de compétition. M. Belhadj s'alignera en finale du 3000 m steeple à 4H20 du matin. Mélina Robert-Michon pas vraiment dans la meilleure période de sa carrière débutera son concours du lancer du disque également dans la nuit. A suivre également le seul sprinteur de la délégation tricolore, Mouhamadou Fall aligné sur 200 m (2h05)

Eugene 2022 - 110 m haies : "le niveau mondial est incroyable", Zhoya et Martinot-Lagarde déçus après leur élimination

Eugene 2022 - 110 m haies : "le niveau mondial est incroyable", Zhoya et Martinot-Lagarde déçus après leur élimination

Ils étaient trois Français à pouvoir rêver de finale du 110 m haies. Finalement aucun Tricolore n'a réussi à passer le cut. C'est le cas notamment de Sacha Zhoya et Pascal Martinot-Lagarde. Déçus forcément mais philosophes aussi. L'un veut "tout éclater" aux Europe. L'autre reconnait que sa préparation n'a pas été idéale. Et que le niveau mondial est particulièrement relevé.